Arrivée | Lucca | Evénements à Lucca
Position >> Lucca

 

Dècouvrir Lucca

Evénements à Lucca

Come & See Italy Fotografia

Lucques, petite cité riche d'histoire, est une ville d'art qui au cour du temps a su magiquement se conserver. La ville romaine, la ville médiévale, la cité Renaissance ou encore celle du 19ème siècle, pour chacune d'entre elles il est possible d'en repérer les témoins dans le tissu des rues et des édifices.

Une promenade dans le centre de Lucques est un voyage plein d'émotions dans le temps et l'histoire. Au-del des monuments pourtant remarquables qui s'élèventici, tels les Remparts des 16ème et 17ème, ce qui distingue Lucques c'est son remarquable état de conservation et son atmosphère de centre vivant et actif. Il suffit de la contempler du haut d'une de se tours ou de plonger ans ses ruelles médiévales étrites et tourtueuses : le blanc du marbre des superbes églises romanes, le rouge orangé des palais du 13ème et du 14ème siècle, le gris des pavés, le vert qui pointe partout, soulignant la masse puissante des murailles et des courtines qui émergent, irréelles, de l'herbe des glacis.…Fotografia

Lucques finit toujours par séduire. Cette séduction est probablement le fruite de l'histoire de la cité, laquelle au cours des siècles a cultivé - particulière et bien à elle - une diversité orgueilleuse, pétrie de contradictions : jalouse depuis toujours de son autonomie, Cité-Etat indépendante jusqu'en 1847 au seuil de l'unité de l'Italie, Lucques fut par tradition proche de la Papauté, mais au milieu du 16ème siècle elle devint l'une des caapitales de la Réforme (entre 1542 et 1545 la ville accueillit Pietro Martie Vermigli et Bernardo Ochino) ; Fièrement abritée derrière ses Remparts (que les Lucquois comparent au domaine de l'Etat), mais présente pendant des siècles, avec ses marchands et sa soie, sur les principales places d'affaires d'Europe.
  Fotografia
 Il faut voir aussi la piazza Anfiteatro aménagée au 19ème siècle sur le vestiges de l'amphitéâtre romain, la maison-musée de Giacomo Puccini et la via del Battistero, la rue des antiquaires, dont le prestige s'étend au-delà des frontières de notre pays. Egalement célèbre, la marché d'antiquités qui le troisième dimanche du mois, depuis 30 ans, attire dans les rues et sur les places de très nombreux amateurs.

 

 

 

FotografiaEt de belles choses, Lucques n'en manque pas. Les nombreuses églises romanes, S. Michele, le Dôme de San Martino et la basilique de San Frediano sont très precieuses.
Al'intérieur du Dômeon est saisi par l'elégance et la douceur du monument du 15ème siècle à Ilaria del Carretto, de Jacopo della Quercia, et l'austere solennité de la Sacra Conversazione de Ghirlandaio. De S. Frediano, rattachée aux premières églises paléochrétiennes romanes, superbe est la mosaïque en façade et, à l'interieur, l'ensemble de fresques du bolognais Amico Aspertini.
Il faut parcourir ensuite au moins une partie des Remparts :remblayés, 30 mètre à la base, intégralement conservée, ils se développent sur plus de 4 kilometres et forment avec leurs espaces verts un parc public très original, véritable jardin où l'on jouit de veues suggestive sur la ville et les collines. Conseillé aussi, un saut à la Torre Guinigi, un des simboles de la cité, ne serait-ce que pour le curieux arbre planté à son sommet.